Etudes préalables 2017-06-30T13:11:55+00:00

Etudes préalables

Après une étude réalisée en 2014 par l’association Action Barbès, la mairie de Paris et les mairies d’arrondissement lancent en 2015 une démarche d’analyse et de propositions d’aménagements coordonnée par la mission Préfiguration Aménagement Valorisation et Expérimentation de l’espace public du secrétariat général de la Mairie de Paris (PAVEX) et l’Atelier Parisien d’Urbanisme (APUR). En 2016, une mission d’approfondissement de cette analyse et des suggestions concernant l’aménagement futur de la promenade urbaine, en impliquant un nombre plus large d’habitants et d’acteurs locaux, est réalisée par une équipe coordonnée par le collectif AAA.

1. Étude de l’association Action Barbès

En 2014, l’association Action Barbès publie un document de 22 pages intitulé “Promenade urbaine de Barbès à Stalingrad” dans lequel sont répertoriés les premiers constats et propositions. Action Barbès a présenté le projet aux candidats aux élections municipales des 9e, 10e et 18e arrondissements ainsi qu’aux candidats à la mairie de Paris en leur remettant une copie du dossier.

Accéder au dossier Action Barbès

2. Analyse et suggestions d’aménagements coordonnées par Pavex / APUR

L’APUR (Atelier Parisien d’Urbanisme) a inscrit à son programme de travail 2014/15 plusieurs études liées aux évolutions de l’espace public. C’est dans ce cadre qu’il a accompagné la Ville de Paris, en 2015, sur la réhabilitation des espaces publics, de Barbès à Stalingrad. L’objectif était de mettre en place un cadre de coproduction de propositions opérationnelles sur ce secteur.

Accéder au compte-rendu des ateliers Apur/Pavex

3. Concertation participative et suggestions d’aménagements coordonnées par AAA

Le collectif AAA-Recyclab a été mandaté par la Mairie de Paris et les Mairies d’arrondissement, pour la mise en place et l’activation d’un Pôle de concertation citoyenne en vue de la préfiguration de la Promenade Urbaine entre Barbès et Stalingrad. Ce pôle, nommé CivicLab est un équipement temporaire, prévu pour la période des travaux de la promenade, situé en proximité du square Louise de Marillac (Métro La Chapelle). Son objectif était de favoriser l’appropriation de l’espace public par les acteurs locaux (habitants, associations, commerçants, artisans, etc.) à travers des activités régulières (débats, projections, ateliers pédagogiques, etc.).

Cette dynamisation des initiatives locales doit permettre à terme de favoriser le développement d’une vie de quartier conviviale, solidaire et réunissant des porteurs de différents projets dans les trois arrondissements concernés, tout en fonctionnant en réseau avec d’autres porteurs de projets à échelle régionale, nationale et internationale. En décembre 2016, le Collectif AAA/Recyclab a restitué publiquement un diagnostic sur les pistes d’usages qui pourraient être envisagées suite aux propositions faites par les habitants et les associations locales.